Les séniors

slide_senior

 

Dans une société où l’on vit de plus en plus longtemps, la conservation de l’autonomie de la personne âgée devient une priorité. Parmi les facteurs de la vie quotidienne qui entrainent la dépendance, les chutes et la douleur apparaissent en tête de liste.

L’ostéopathe, au cœur de la prévention, saura gérer la personne âgée dans sa globalité et l’orienter vers d’autres professionnels afin d’assurer une prise en charge multidisciplinaire. Ainsi, par une prise en charge précoce et régulière, l’ostéopathe permet au sénior de gagner en qualité de vie sur la dimension physique de manière durable.

L’ostéopathie permet de :

–      entretenir la souplesse et l’équilibre, en travaillant sur l’équilibre postural
–      éviter rechutes et récidives par des soins réguliers sur traumatisme ou trouble fonctionnel
–      accompagner le patient ayant une pathologie en diminuant les troubles annexes

 

Les troubles musculo-squelettiques

–      problématiques articulaires : douleurs, raideur, diminution ou perte de la mobilité articulaire, arthrose
–     douleurs musculaires
–     névralgies : sciatiques, cruralgies, névralgies cervico-brachiale, douleurs du canal carpien

Les troubles digestifs

–     ballonnements
–     troubles de la digestion
–     troubles du transit
–     troubles fonctionnels des viscères

Les troubles ORL

–     maux de tête
–     acouphènes
–     vertiges

Les troubles neuro-végétatifs

–     troubles du sommeil
–     fatigue

En travaillant sur la mobilité globale (articulaire, musculaire, viscérale, crânienne), l’optimisation des ressources et le renforcement du potentiel d’auto-guérison du corps, l’ostéopathe participe au maintien de l’autonomie et de la vitalité de la personne âgée.