Les indications

IMG_0236

L’ostéopathe traite les troubles fonctionnels affectant l’organisme, en agissant sur l’origine de ces troubles et non sur les symptômes, qui en sont les conséquences.

Les troubles musculo-squelettiques

–      problématiques articulaires : douleurs, raideur, diminution ou perte de la mobilité articulaire
–      douleurs musculaires
–      douleurs de dos : cervicalgie, torticolis, dorsalgie, lombalgie, lumbago…
–      tendinites

Les troubles posturaux ou post-traumatiques

–      cyphose, scoliose…
–      gestes répétitifs ou mauvaises positions…
–      suites de chirurgie, accident de la voie publique, chutes

Les troubles neurologiques périphériques

Douleurs et/ou troubles sensitifs par compression des différents nerfs (sciatiques, cruralgies, névralgies cervico-brachiale, douleurs du canal carpien…)

Les troubles neuro-végétatifs

–      stress, anxiété, irritabilité
–      troubles du sommeil
–      spasmophilie
–      algoneurodystrophie

Les troubles ORL et de la tête

–      maux de tête
–      acouphènes (bourdonnements ou sifflements d’oreilles)
–      vertiges
–      troubles de la mâchoire : douleurs, craquements…
–      otites, rhinites, sinusites à répétition

Les troubles digestifs

–      ballonnements
–      troubles de la digestion : nausées, vomissements, brulures d’estomac…
–      troubles du transit : accélération ou ralentissement du transit
–      troubles fonctionnels des viscères

Les troubles respiratoires

–      asthme
–      bronchites, toux
–      allergies…

Les troubles cardio-vasculaires

–      jambes lourdes, œdèmes
–      hémorroïdes
–      hyper/hypotension…

Les troubles génito-urinaires

–      cystites à répétition
–      absence de règles
–      règles douloureuses
–      douleurs pendant les rapports sexuels
–      prostatite
–      infertilité…

L’ostéopathie est complémentaire de la médecine allopathique, elle ne s’y substitue pas. Aucun traitement médical ne doit être interrompu pour un traitement ostéopathique.
Lors de votre consultation en ostéopathie, n’oubliez pas d’apporter vos examens complémentaires